Le départ

– Je vais réveiller Meara, dit Lyn quand les premiers rayons du soleil firent leur apparition. Tu voudras bien l’emmener faire un tour pendant que j’empaquette quelques affaires ? Sinon je n’aurai jamais la force de partir…

Les adieux à Meara furent déchirants. Lyn ne pouvait pas expliquer à son enfant les raisons de son voyage, ni pourquoi elle ne pouvait pas l’emmener. Elle ne put que lui promettre de revenir et lui assurer son amour. Puis Teo entra et proposa à Meara d’aller choisir les plus belles pommes du verger pour les offrir à Lyn pour son voyage. L’enfant ne consentit à suivre son père que lorsqu’elle eut reçu l’assurance que sa mère serait toujours là à son retour. Lyn s’en voulut de lui mentir.

Elle refoula ses larmes et gagna sa propre chambre pour empaqueter quelques affaires. Elle fit le plus vite qu ‘elle put. Si elle s’attardait trop longtemps, elle ne partirait jamais. Puis elle se rendit dans la pièce principale pour emballer des provisions. Sur la table, bien en évidence, Teo avait placé le coffret qui contenait toutes leurs économies. Lyn fondit de nouveau en larmes en lisant la lettre que Teo avait posée dessus. Une magnifique lettre d’amour dans laquelle il l’encourageait à dépenser jusqu’au dernier sou si cela pouvait la ramener plus vite à lui.

Lyn replia la lettre avec soins et la plaça dans la poche intérieure de sa cape.

Enfin elle fut prête à partir. Elle sortit du village en évitant soigneusement les abords du verger et pressa le pas une fois arrivée sur la route. Elle marcha plusieurs heures durant d’un bon pas. Elle devait aller le plus loin possible, le plus vite possible. Ce n’était qu’ainsi qu’elle pourrait rentrer chez elle et retrouver les siens. Lyn accéléra encore le pas, espérant ainsi chasser Teo et Meara de ses pensées. Elle était encore trop près de chez elle et la douleur de la séparation trop vive pour qu’elle prenne le risque de pouvoir faire demi-tour.


Pour rester avec Lyn, c’est ici.

Pour en apprendre plus sur le village de Lyn, c’est ici.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *