La littérature, c’est aussi la réalité…

Bonjour à tous !

J’espère que vous avez passé un bel été. Là où j’habite, c’est la rentrée. Je ne sais pas vous, mais moi j’adore cette ambiance à moitié nostalgique mêlée aux parfum des feuilles mortes et des fournitures scolaires neuves !

Trêve de bavardages et passons au sujet de cet article : la littérature.

Je connais des personnes qui ne lisent pas de romans. Pour elles ils ne servent qu’à distraire le lecteur et elles n’ont pas de temps à perdre avec cela, sans doute parce qu’elles se distraient avec d’autres activités… Mais moi je dis que les romans sont partie intégrante de notre vie réelle et qu’ils peuvent même l’influencer.

Première preuve évidente : le phénomène Harry Potter. Pour les lecteurs touchés par la pottermania, ce monde et surtout ces personnages sont des amis. Si JK Rowling avait tué son héros, des millions de personnes bien réelles auraient été tristes ou révoltées. Et je ne parle pas des fêtes et parcs à thèmes inspirés de cet univers et qui se trouvent évidemment dans notre monde…

Deuxièmement, une étude* a montré que les personnes qui lisent régulièrement des romans sont plus empathiques, sans doute parce qu’en s’identifiant aux personnages et situations décrites, elles accumulent de l’expérience de vie. Cette capacité à pouvoir se mettre à la place des autres ouvre l’esprit et rend plus tolérant. De là à dire que lire des romans peut rendre les humains meilleurs, il n’y a qu’un pas que je n’hésite pas à franchir.

Troisièmement, une autre étude* montre que quelques minutes de lecture d’un roman suffisent à modifier l’activité du cerveau. Les lecteurs sont alors dans le flow, cet état particulier aux artistes en train de créer et aux les personnes s’adonnant à une activité créatrice qui leur fait oublier le temps qui passe. Autrement dit la lecture de roman a le pouvoir de « ressourcer » le cerveau, ce qui n’est pas rien dans nos sociétés hyper stressées…

Enfin, à un niveau plus philosophique, la littérature peut correspondre parfaitement à la définition de la réalité selon les philosophes grecs. C’est trop long à expliquer dans le cadre de cet article. Pour ceux que cela intéresse, je les renvoie au roman La caverne des idées, de J. C. Somoza, l’un des livres qui m’a le plus impressionné dans ma vie…

Si vous connaissez d’autres exemples de romans qui ont transformés votre vie, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !


*Je n’ai pas la source exacte de ces études, il y a longtemps que j’ai lu les articles qui en parlaient. Si je les retrouve, je publierai un lien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *