La Prophétie de Tàin : Lyn et Isadora

La nymphe l’avait conduite dans une sorte de sanctuaire. C’était une grotte dont le mur du fond était lisse. Sur ce mur, des torches éclairaient une immense mosaïque. Le dessin, constitué de carreaux de différentes nuances de bleu et de carreaux blancs illuminant l’ensemble, représentait une nymphe. Lyn reconnut Aëlia, la déesse des mers. Cette mosaïque abîmée par endroits paraissait très ancienne.

Lyn et Isadora sortirent de l’eau.

– Pourquoi m’as-tu fait venir ici ? demanda Lyn.

Isadora ferma les yeux et récita :

Trois Elus viendront défaire le mal que le peuple d’Eriu a fait,

Les runes de Tàin leur obéiront.

L’un maîtrisera kor-tiasenos, kor-efesenos, kor-arosenos et kor-freisenos, les quatre Temporelles qui ouvrent les Voies du Temps.

L’autre maîtrisera kor-ùeren, kor-asame, kor-alaë et kor-urë, les quatre Elementaires ; terre, feu, air et eau lui obéiront.

Le dernier enfin maîtrisera kor-màver, kor-iname, kor-òard et kor-emeral, les quatre Fondamentales qui peuvent transmuter la matière de toutes choses.

Ensemble ils reviendront là où tout à commencé.

Ensemble ils réciteront l’Ultime Incantation,

Et ainsi refermeront le Puits de l’Avidité.

Trois Elus viendront défaire le mal que le peuple d’Eriu a fait.

La nymphe rouvrit les yeux et poursuivit :

– Ce sont les paroles que Tàin a prononcées peu avant sa mort. Sa compagne Elysië était présente, et elle nous a transmis ces mots, à nous les Gardiens, quand elle a confié les runes à nos prédécesseurs en attendant les Elus, et ces paroles se sont transmises de Gardien à Gardien. C’est la Prophétie de Tàin.

– Eriu… Ce nom me dit quelque chose, murmura Lyn en fouillant dans ses souvenirs.

– Cette ville est de nos jours connue sous le nom de Cité Engloutie, l’informa Isadora.

– Mais qu’est-ce que tout cela a à voir avec moi ? demanda Lyn.

– Je suis certaine que tu es l’une des Elus, répondit la nymphe en posant sur elle un regard d’une intensité presque insoutenable.


Pour rester dans la grotte, c’est ici.

Pour en apprendre plus sur les runes, c’est ici.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *