Histoire d’Aergad et Kataryn : changements de plan

A l’origine, Histoire d’Aergad et Kataryn était structuré différemment. Le moment charnière de l’histoire, celui où les deux amants se tiennent main dans la main devant l’Ile Inaccessible et le chemin qui y mène, au bord du Lac Interdit, était le prologue. La première partie du roman racontait comment ils en sont arrivés là : leur rencontre, le début de leur amour, le complot de Sigiberg, leur fuite. La deuxième partie se déroulait chronologiquement après le prologue : la folie d’Aergad et sa quête des runes pour remonter le temps.

Comme cela ne me gêne pas quand je lis un livre en sachant comment ça se finit (c’est finalement aussi le principe de Colombo, non ?), cette structure ne m’a posé aucun problème, je lui trouvais même une certaine esthétique. C’était comme avoir deux histoires en une : un roman d’amour à deux héros puis un récit de fantasy avec Aergad comme seul héros.

Pourtant la version définitive se déroule chronologiquement. J’ai choisi de suivre les conseils d’un éditeur, qui m’a assuré que la plupart des lecteurs préféraient découvrir l’histoire au fur et à mesure et être victime du suspense.Finalement je suis contente du résultat, comme quoi ça ne fait jamais de mal d’avoir un avis extérieur !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous faites partie de cette catégorie ou est-ce que vous aimez aussi vous dire « je sais qu’il va réussir, mais comment va-t-il le faire ? » N’hésitez pas à donner votre avis !

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *