Ilio

Ilio est un maître du feu d’Eriu. C’est lui qui enseigne les Secrets du Feu à Lyn dans l’espoir de les sauver de l’oubli.

Voici la description que j’en fais dans Eriu la Grande :

Un homme de taille moyenne vêtu d’une toge rouge lui faisait un sourire engageant. Il portait des petites lunettes rondes cerclées de fer et une barbichette blonde dont l’extrémité torsadée était teintée de rouge, tout comme les cheveux qui lui tombaient sur les épaules.

Son vêtement est la toge traditionnelle de sa corporation.

Les maîtres du feu peuvent utiliser leur art de multiples façons, la plus appréciée étant pendant les spectacles. Ce sont également eux qui officient lors de la Fête des Morts et pour signaler les décès. Pour cela ils illuminent le ciel de boules de feu afin de chasser les ténèbres de la mort et guider les âmes sur le chemin de la lumière.

On sait peu de choses sur Ilio avant l’arrivée des Elus à Eriu. C’est un maître du feu parmi les autres, doté d’un talent certain. Issu de la Caste des Pêcheurs, son talent naturel pour faire naître des flammes le fait remarquer et la Caste des Bardes le prend sous son aile. Il complète sa formation auprès des Prêtres et des Savants. Entièrement dédié à son art, il n’a jamais souhaité fonder une famille, ce qui ne l’empêchera pas de partager la vie et la couche de plusieurs femmes et elfes.

Après l’engloutissement d’Eriu et la disparition provisoire de la magie qui s’ensuivit, il partit vers le nord et fonda le temple d’Ivelië-Nemu. C’est là que Tàin partagea le Cœur du Monde en runes et qu’il sélectionna les Gardiens qui l’accompagneraient durant son voyage. Ilio est aussi le premier Gardien de kor-arosenos.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *