L’initiation de Shaïmon

– Alors c’est nous qui allons t’initier, décida Lyn.

– C’est trop dangereux ! objecta Eogan. Vous n’êtes pas des Gardiens !

– Nous sommes les Elus, non ? Notre pouvoir devrait suffire… rétorqua Lyn.

– Je veux essayer, décida Shaïmon.

Eogan émit encore quelques protestations, mais il comprit vite qu’il ne faisait pas le poids face à la volonté des trois autres. Il finit par plier.

– Comment allons-nous procéder ? demanda Fiona.

– Comme Isadora et Meretiel l’ont fait pour nous, répondit Lyn en tendant les mains à Fiona et Shaïmon. Nous pouvons reprendre là où Brein s’est arrêté.

Shaïmon posa les runes au centre du cercle qu’ils formaient. Lyn et Fiona, se rappelant avec précision les paroles que les Gardiens avaient prononcées, les récitèrent en les adaptant à Shaïmon :

 

Nov elel Tàin’ kores !

Nov el kor-efesenos’ uomer !

Uones erecianes ut, Shaïmon, das ek Elisanove opeit.

Ek el uomer navës ë tempusulas màves et kareia,

Màves.

 

Shaïmon répéta fidèlement leurs paroles, et il vit les quatre runes s’élever et tournoyer dans leur cercle. Quand l’incantation fut terminée, elles descendirent vers lui. Il ouvrit instinctivement la bouche pour les recevoir. La douleur explosa alors entre sa langue et son palais. Il sentait les runes se liquéfier comme du métal en fusion dans sa bouche. Il résista au besoin de les recracher et laissa le feu magique couler dans sa gorge. Sa tête explosait sous la douleur, et il entendit à peine Lyn et Fiona sceller l’initiation.

 

Nov sem’ uomeres inë Elisanovas

Uones liates-et kor-efesenos

Nov isë’ uomer belin-et ilef u cored

U vureb ela Nomed’ odeva

Màves.

 

Lyn et Fiona rompirent le cercle et vinrent chacune à leur tour déposer le baiser rituel sur les lèvres brûlantes de Shaïmon. Le feu des runes s’éteignit. Shaïmon tremblait, mais il protesta lorsque Lyn voulut le faire asseoir.

– Je vais bien, lui assura-t-il. C’est juste que…

Son regard se fit lointain.

– Shaïmon, tout va bien ? s’inquiéta Lyn.

– Oui, oui ! Je réfléchis, c’est tout.

C’est alors que Fiona poussa un petit cri. Elle empoigna le poignet de Shaïmon.

– Aergad ! s’écria-t-elle. Il doit avoir le Livre de Tàin sur lui, non ?

Eogan était tout près du corps. Il se baissa et le fouilla.

– C’est ça, à votre avis ? fit-il en sortant un vieux rouleau de parchemin d’un étui en cuir.

Pour rester avec eux, c’est ici (prochainement)

Pour en apprendre plus sur le Livre de Tàin, c’est ici.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *