Chassé croisé

Lyn, Fiona et Shaïmon décollèrent. Quand ils furent assez haut dans le ciel, Lyn reconnut tout de suite la configuration d’arbres que l’Observateur lui avait montrée. En arrivant près de la cime de l’un des grands arbres bleus, ils entendirent le cri furieux d’un ours. Alarmés, ils accélérèrent leur descente.

Ils virent un grand ours gris à trois pattes griffer le dos d’un homme qui s’enfuyait par une porte magique. Emporté par son élan, l’ours chuta et la neige s’imbiba du sang qui s’écoulait de sa blessure. Quand il se redressa, la porte avait disparu.

Lyn, Fiona et Shaïmon se posèrent prudemment. L’ours se retourna d’un mouvement vif et vint à leur rencontre en claudiquant, sa patte fraîchement amputée ramenée vers son poitrail. Fiona l’apaisa par les mots que kor-iname lui soufflait, et l’ours se détendit. Le plus doucement qu’il put, il se laissa tomber dans la neige. Fiona s’approcha de lui, plus timidement suivie par Shaïmon et Lyn, qui restèrent à une distance respectueuse de l’ours blessé.

– Dis-moi ce que je peux faire pour toi, dit Fiona.

Fiona posa doucement sa main entre les yeux du grand ours et lui gratta le front. L’ours ferma un instant les yeux. Puis il dégagea sa tête. Lyn était émerveillée du courage de Fiona. Elle-même n’aurait jamais osé s’approcher aussi près, et encore moins le toucher.

– Dans ma grotte, à dix minutes de marche d’ours vers le nord-est. Une provision de plantes. J’en ai besoin pour me soigner.

Fiona se leva.

– Laisse, je vais y aller, proposa Lyn. Tu devrais plutôt rester avec lui.

Elle se fit décrire l’endroit avec précision, ainsi que les plantes qu’elle devait ramener.     Lyn enfourcha sa monture et partit au trot dans la direction indiquée. Fiona la regarda s’éloigner avec appréhension.

Pour rester avec eux, c’est ici (prochainement)

Pour suivre le voleur, c’est ici.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *