Le Livre de Tàin

Le Livre de Tàin est un rouleau de parchemin écrit dans le langage codé d’Eriu qui recense les lieux où sont gardées les runes de Tàin. Ce-dernier l’aurait écrit pendant le voyage lors duquel lui, Elysië et les Gardiens ont fondé les sanctuaires. On apprendra néanmoins plus tard que la légende ne pourrait pas être tout à fait exacte sur ce point…

Après ce voyage, le Livre est confié à Linadora, première Gardienne du Livre résidant au tout nouveau temple d’Eriu, erigé par les rescapés de l’engloutissement d’Eriu sur une colline surplombant les ruines. Il y reste environ quatre siècles, jusqu’à l’arrivée d’Aergad. Il se fait passer pour un Elu et réussi à duper le Gardien, qui lui remet le Livre. Quelle n’est pas sa surprise lorsque les vrais Elus se retrouvent devant lui pour réclamer leur dû !

Après bien des péripéties, les Elus finissent par entrer en possession du Livre pour découvrir qu’ils sont incapables de le déchiffrer : Tàin n’avait pas prévu que le code utilisé par les Eriuns pour transmettre des informations importantes se perdrait au fil des siècles. Seul un guide peut désormais les aider à mener leur quête à bien.

Le Livre n’en aura pas été inutile pour autant puisqu’il aura permis à Aergad, et donc ultérieurement à Shaïmon, de rassembler les Temporelles

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *