Triomphe

L’excitation chassa toute lassitude du corps d’Aergad. Il se leva et fit quelques pas dans son bureau, ayant subitement besoin de mouvement. Il en profita pour ranimer le feu mourant, puis il revint s’asseoir devant le Livre de Tàin, qu’il venait d’achever de déchiffrer. Il le parcourut une fois encore des yeux, fier d’avoir accompli ce pour quoi il était devenu moine. Une page se tournait, il pouvait enfin poursuivre sa quête.

Il roula le vieux parchemin avec précaution et le déposa sur son bureau auprès d’un rouleau de parchemin neuf déjà couvert des mêmes symboles que ceux utilisés dans le Livre de Tàin. Shaïmon, son élève, était chargé de copier le Livre. Aergad avait pensé qu’il serait plus sûr d’en avoir plusieurs exemplaires au cas où le Livre original venait à se perdre ou à être détruit. Heureusement, Shaïmon ne comprenait pas ce qu’il copiait, sinon Aergad ne lui aurait jamais confié cette tâche.

Il avait réussi à cacher aux autres moines le véritable but de sa présence. Cela n’avait pas toujours été facile. Il avait par exemple bien cru être découvert lorsque iomena Shania, l’archiviste, l’avait surpris à travailler sur le Livre de Tàin. Lisant par-dessus son épaule, elle avait posé un doigt taché d’encre sur un symbole et l’avait déchiffré. Le coeur d’Aergad avait fait un bond dans sa poitrine, car il n’avait pas entendu sa consœur arriver. Tâchant de réprimer l’angoisse qu’il sentait monter en lui à l’idée que Shania ait pu l’avoir percé à jour, il lui avait demandé si elle connaissait ces symboles.

-Oh, pas tous, avait-elle répondu. Sur quoi travailles-tu ? Une chanson ?

-Une chanson ?

-Oui, c’est bien la transcription de notes, non ?

-Peut-être, avait répondu prudemment Aergad. Je viens de commencer à travailler dessus.

Pris d’une soudaine inspiration, il avait ajouté :

-Tu n’aurais pas d’autres vieilles chansons comme celle-là, avec leur transcription moderne ?

-Quelques unes.

-Tu pourrais me les faire apporter ? Cela m’aiderait dans mon travail, je crois.

-Si tu veux. Je m’en occupe tout de suite. J’ai le temps.

Merci.

Pour rester avec Aergad, c’est ici (prochainement). Pour en apprendre plus sur Shania, c’est ici (prochainement)

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *