Le village de Lyn

Le village de Lyn se nomme Gué-aux-Bœufs. Il s’organise plus ou moins en demi-cercle autour d’une fontaine, logé entre un méandre du Dana et la route menant à Fùolivel. La fontaine est ombragée par des cerisiers et c’est le lieu de rencontre des villageois. Autour d’elle s’éparpillent une quinzaine de maisons entourées de jardins potagers.

Quelques chemins tracés par l’usage sillonnent le village. Entre les maisons et le fleuve s’étend un verger commun à tous les habitants du village. Chaque foyer y a planté un arbre, et c’est sous leur feuillage qu’ont lieu les rassemblements et les fêtes, par beau temps.

Au nord et au sud du village ainsi que de l’autre côté de la route se trouvent les champs exploités par les paysans de Gué-aux-Bœufs. Le fameux gué quant à lui s’étend derrière le verger et peut être traversé à cheval une grande partie de l’année. Les villageois ont aussi mis en place un bac.

Il y a donc pas mal de passage et le village est assez animé au vu de sa taille modeste et possède même une auberge, la dernière avant Fùolivel. On y trouve aussi une école, une épicerie et quelques artisans ainsi qu’une Salle des Fêtes avec un autel dédié à Màv pour les cérémonies.

Lyn y a toujours été heureuse et ce fut un déchirement pour elle de le quitter.

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *