Clowis de Sigimond

Clowis de Sigimond, père d’Aergad et de Nelle, fut conseiller ducal et proche allié du duc de Rhyn. Même s’il n’apparaît pas directement dans le cycle d’Eriu, du fait de sa mort avant le début du premier chapitre d‘Histoire d’Aergad et Kataryn, il joue tout de même un rôle important puisqu’il a eu beaucoup d’influence sur ses enfants.

C’est lui qui a par son exemple insufflé à ses enfants leur courage face à l’adversité, ayant dû surmonter la perte de deux fils et une fille ainsi que de son épouse, qui s’est enfuie avec son propre frère. C’est également de lui qu’Aergad et Nelle tiennent leur caractère enjoué. Clowis a aussi suivi de près l’éducation de ses enfants et il les a lui-même formés à l’art du gouvernement.

La confiance dont il jouissait auprès de ses sujets et l’amitié que lui portait le duc ont fait qu’il passait la plupart de son temps à la capitale en tant que conseiller ducal, laissant Aergad gouverner la province à sa place.

Quand on voit le comportement du duc à la mort de Clowis, on pourrait penser que le terme « amitié » est un peu fort pour désigner leur relation. Les deux hommes se connaissaient pourtant depuis leur jeunesse, ayant tous les deux servi d’écuyer au vieux comte d’Aryem. Le duc de Rhyn était même le parrain du fils aîné de Clowis et a séjourné chez son ami pour le soutenir dans son deuil. Ce n’est qu’à partir du moment où le duc a  été frappé par le malheur à son tour en perdant sa Këtelyn bien-aimée que leur amitié s’est quelque peu « refroidie », mais en apparence seulement. Cela tient au fait que le duc s’est replié dans une vie austère pour faire face à son chagrin, et que Clowis a eu du mal à comprendre cette réaction, lui qui avait su conserver sa joie de vivre malgré tout.

Clowis était en effet un bon vivant au physique impressionnant. Il était grand, massif, et doté d’une impressionnante moustache en guidon de vélo et de sourcils broussailleux. Son crâne était par contre dépourvu de cheveux. Le comte aimait se moquer de cette curieuse répartition de sa pilosité, tout comme il riait de son embonpoint excessif. C’est d’ailleurs cette tendance à manger plus que de raison qui a conduit à sa mort prématurée…


Pour en apprendre plus sur Nelle, c’est ici.

Pour en apprendre plus sur Aergad, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *