Le dragon rampant

(Nelle enlace Kataryn)

Kataryn se laissa faire, surprise par tant de spontanéité. Lorsque la jeune femme la relâcha, Kataryn vit que Nelle portait elle-aussi un dragon rampant à son oreille.

– Tiens, c’est la même boucle d’oreille que celle d’Aergad, fit-elle remarquer.

– Oui, répondit Nelle. Cela m’étonne que vous ne connaissiez pas cette histoire.

Aergad éclata de rire.

– Je ne la lui ai pas encore racontée, dit-il.

– Tu devrais le faire pendant que je termine mon repas, dit Nelle en se rasseyant près du feu. Tu as pris une bonne leçon d’humilité ce jour-là !

Aergad et Kataryn prirent place en face d’elle.

– Elle a raison, commença Aergad avec un sourire. Et elle m’a été administrée par une gamine de cinq ans. Moi, j’en avais neuf. Je lui ai fait croire que je lui confierais un grand secret si elle prouvait son courage en se faisant percer l’oreille. Jamais je n’aurais cru que Nelle accepterait ! Je ne cherchais qu’un prétexte pour pouvoir la taquiner sur sa couardise. Pourtant elle s’est montrée très courageuse et n’a pas poussé une plainte tandis que j’essayais de ne pas défaillir en lui perçant l’oreille. Vexé que ma petite soeur se montre plus vaillante que moi, je lui ai demandé de me rendre la pareille. Moi aussi j’ai mis un point d’honneur à ne pas gémir, et j’ai été très fier d’y avoir réussi.

Kataryn éclata de rire.

– Et quel était ce grand secret ? demanda-t-elle.

– Que j’avais vu un dragon, répondit Aergad. D’après la légende, les derniers dragons se cacheraient en Sigimond.

– A cause des sources chaudes, fit remarquer Nelle.

– C’est donc pour ça que vous avez choisi de porter un dragon ? les interrogea Kataryn.

– Oui, mais plus tard. J’ai fait forger ces boucles d’oreille lorsque j’ai atteint ma majorité. Nous avions organisé une sorte de cérémonie secrète, très solennelle, dit Aergad en regardant sa soeur.

Kataryn rit de nouveau.

– Levons nos verres aux enfants courageux ! proposa-t-elle.


Pour rester en compagnie d’Aergad, Nelle et Kataryn, c’est ici.

Pour en apprendre plus sur Nelle, c’est ici.

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *