A la recherche de Kataryn

La disparition de Kataryn ne fut pas remarquée tout de suite, grâce à la présence d’esprit de Clotaire. Comme il l’avait promis à sa sœur, il inventa une histoire pour justifier son absence prolongée, et personne ne s’étonna de ne pas la voir de la journée. Ce ne fut que le soir, lorsque le duc vit que Kataryn refusait toujours de dîner avec lui, qu’il commença à s’inquiéter. Il se rendit dans les appartements de sa fille, résolu à s’expliquer avec elle. Elle n’y était pas, et le feu et les lumières n’avaient pas été allumés.

Le duc fit appeler les serviteurs de sa fille pour les interroger. Ils lui répondirent que Kataryn les avait chassés le matin, demandant à n’être dérangée sous aucun prétexte. Elle ne les avait toujours pas rappelés depuis.

Le duc les remercia. Il commençait vraiment à s’angoisser. Normalement, Kataryn était toujours rentrée avant la nuit.

Pris d’une inspiration soudaine, il se précipita dans les appartements d’Aergad. Là non plus il n’y avait personne, mais l’homme de confiance d’Aergad lui dit que son maître était parti régler des affaires sur ses terres très tôt ce matin-là. Il serait de retour d’ici deux semaines, à moins d’être convoqué pour un Conseil extraordinaire.

Le duc fut soulagé d’entendre cela. Puis un horrible soupçon le prit. Et si Kataryn avait accompagné Aergad, sans rien dire à personne ? Ce n’était pas son genre de négliger ainsi ses responsabilités envers le duché, mais depuis la rupture de ses fiançailles, le duc ne savait plus de quoi elle aurait été capable ou non.

Il décida d’envoyer sur-le-champ un messager en Sigimond. Sa missive était très brève, demandant seulement si Kataryn se trouvait dans la province. Le duc exigeait une réponse immédiate.

Par acquis de conscience, il la fit chercher dans le château et ses environs. Mais comme il s’y attendait, personne ne put la trouver.

Kataryn n’était toujours pas rentrée quand le duc se prépara pour son coucher. Il passa une très mauvaise nuit, peuplée de cauchemars dans lesquels il retrouvait Kataryn assassinée par les mêmes sorciers qui avaient tué Théodebert.

Un messager arriva le lendemain matin très tôt. Il se permit de faire réveiller le duc. La réponse qu’il apportait ne mit pas fin aux angoisses du duc, bien au contraire : sa fille ne se trouvait pas en Sigimond. Du moins pas à la connaissance de Nelle.

Le duc la fit de nouveau chercher partout, toujours sans résultat. Alors il commença vraiment à s’affoler. Il imaginait déjà ses cauchemars devenir réalité. Il fit envoyer des messagers dans tout le duché afin qu’on la cherche. Il sentait qu’il était en train de perdre la raison.


Pour retrouver Aergad et Kataryn, c’est ici.

Pour rester avec le duc, c’est ici.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *