Douze Gardiens

Voyant les yeux d’Aergad briller d’excitation, Artus s’empressa d’ajouter :

Potentiel que ni vous, ni moi n’avons le droit d’utiliser. A l’évidence, vous êtes devenu le Gardien de cette rune, et il est sage de votre part d’être venu, car je suis en mesure de vous expliquer votre rôle.

Quel est-il ?

Vous devez conserver et protéger cette rune jusqu’à ce que l’Elu auquel elle est destinée en prenne possession. Ces runes leur donnent en effet le pouvoir de mener leur quête à bien.

Il faut donc la réunion de douze Elus pour que les runes puissent déployer leur potentiel, fit Aergad, pensif.

Il se demandait comment il arriverait à convaincre les Elus de ressusciter Kataryn.

Non, le détrompa Artus. Trois Elus suffisent.

Il déroula le parchemin qu’il avait précédemment montré à Aergad.

Regardez, dit-il. Les runes sont divisées en trois groupes de quatre : les Temporelles, les Elémentaires, et les Fondamentales. La réunion de toutes les runes d’un groupe donne de grands pouvoirs à l’Elu capable de les utiliser. Ainsi, les Temporelles offrent la maîtrise du temps, les Elémentaires, comme leur nom l’indique, celle des éléments, tandis que les Fondamentales confèrent des pouvoirs de métamorphose. Cette puissance doit permettre aux Elus de refermer le passage vers le coeur du monde pour empêcher la disparition de la magie.

Aergad buvait ses paroles, remerciant intérieurement l’Observateur. Maintenant il savait comment ramener Kataryn. Il rassemblerait les Temporelles et remonterait le temps pour empêcher sa mort.


Pour rester avec eux, c’est ici.

Pour en apprendre plus sur les runes, c’est ici.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *