Le NaNoWriMo

source : http://r.duckduckgo.com/l/?kh=-1&uddg=http%3A%2F%2Feducatorinnovator.org%2Fcategory%2Fpartners-2%2Fnanowrimo%2F

source : http://r.duckduckgo.com/l/?kh=-1&uddg=http%3A%2F%2Feducatorinnovator.org%2Fcategory%2Fpartners-2%2Fnanowrimo%2F

En novembre, c’est le NaNoWriMo (National Novel Writing Month, NaNo pour les intimes). J’aurais bien aimé y participer, mais dans ma situation actuelle, c’est tout bonnement impossible…

Faute de pouvoir participer pleinement à cet événement, j’ai trouvé un moyen de l’adapter : je me lève deux heures avant ma famille, ce qui me permet d’écrire entre une et trois pages (selon mon degré de forme matinale). Dommage que je n’en ai pas eu l’idée dès le début du mois, ça m’aurait fait bien avancer dans mon roman en cours, mais mieux vaut tard que jamais.

C’est donc ma nouvelle stratégie pour trouver le temps d’écrire. Elle m’a permis d’atteindre une belle vitesse de croisière et les idées affluent. Pendant ces deux heures, je dois mettre tout le reste de côté, dont ce blog que j’aime pourtant tellement, mais je n’ose m’interrompre de peur de casser ce fil de création. Mes personnages me parlent, et il me faut les écouter.

Pourtant la crue commence à se retirer. C’est toujours comme ça, et je devrai attendre les prochaines inondations pour faire de nouveau un énorme bond en avant dans mon récit. La bonne nouvelle, c’est que cette accalmie va me permettre de vous retrouver. Alors à bientôt !

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *