Nouvelles alarmantes

Alors, quelles sont les nouvelles ? demanda Isadora en se levant vivement.

– Pas très bonnes, grimaça la centauresse. L’un des nôtres est mort.

– Qui ?

– Artus. C’est la raison pour laquelle Meretiel nous a convoqués. Il semblerait que quelqu’un cherche à voler les runes. Nous devons ouvrir l’œil et rechercher plus activement encore les autres Elus. Le fait que tu aies déjà trouvé l’une d’entre eux était la seule bonne nouvelle que j’aie entendue. Les autres Gardiens des Elémentaires sont prévenus : ils ne bougeront plus de leur sanctuaire.

– J’espère qu’il n’est pas encore trop tard, murmura Isadora.

– Il y a autre chose encore, continua Quinea. Këtelyn n’est pas venue non plus. Peux-tu aller voir si elle va bien et lui communiquer ces nouvelles ?

– Je le ferai, promit Isadora.

Elle étreignit Quinea et partit.

Elle s’élança dans l’air vif. Këtelyn n’était pas très loin, et Isadora courait vite. Prévenir l’autre Gardienne ne représentait qu’un détour de quatre jours.

Durant la nuit, une fine bruine commença à tomber, et Isadora puisa des forces dans l’eau délicieusement froide qui ruisselait sur son corps. Au cours de la matinée, la pluie s’intensifia, si bien que la nymphe put conserver son allure d’enfer sans trop de fatigue.

A la fin de la journée, elle fut contrainte de s’arrêter. Un lac immense lui barrait la route. Le Lac Interdit. Isadora fit appel à toute sa magie pour invoquer l’apparition de l’Ile Inaccessible, que les elfes avaient dissimulée pour se protéger des intrus. Mais elle eut beau se concentrer de toutes ses forces, elle ne parvint pas à faire apparaître le chemin menant à l’Ile. Elle avança dans l’eau pour renforcer son appel. Au bout d’un moment, elle vit une barque venir à sa rencontre. L’embarcation vint heurter le sable de la rive avec douceur, et un elfe aux cheveux vert-mousse en descendit et s’approcha d’Isadora.


Pour rester avec Isadora, c’est ici.

Pour aller voir Meretiel, c’est ici.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *