Géographie du Nomed

Le Nomed est une petite planète avec peu de masse continentale. Elle ne comprend que deux : une longue île à l’ouest, les Terres Occidentales, et le Tatùenen à l’est, grand comme environ l’Europe et la Russie ensemble et communément appelé le Grand Continent. A cela s’ajoutent une ligne d’îles reliant ces deux continents et d’autres petites îles disséminées dans les mers du sud, inhabitées en raison de l’intense activité volcanique qui y règne.

Les Terres Occidentales sont baignées par un courant chaud venu des mers du sud et bénéficient en conséquence d’un climat chaud l’été et doux l’hiver. Au moment où se déroule le cycle d’Eriu, elles sont surtout habitées par les elfes, qui ont laissé la forêt recouvrir à nouveau une grande partie de l’île. La magie y est un peu plus forte qu’ailleurs et baigne nombre de lieux anciens et mythiques tels que la Cité Engloutie, appelée Eriu autrefois.

Le Grand Continent est donc l’endroit le plus peuplé du Nomed. Il est partagé entre quelques grands royaumes. C’est surtout l’ouest qui en est habité. A l’est s’étendent les Plaines Sauvages, terres peu fertiles, et plus loin encore, le mystérieux Royaume d’Orient replié sur lui-même derrière un immense mur. Dans les plaines sauvages s’élève la Montagne Maudite, un immense tertre créé pour renfermer les créatures malveillantes qui parcouraient le monde à l’époque où la magie était hors de contrôle. A peu près au centre du continent se trouve la mer Niëteruerise, une mer intérieure abreuvée par quelques fleuves qui ont du mal à l’adoucir.

Pour ceux qui sont curieux de l’apprendre, sachez que « Nomed » est à l’origine un acronyme signifiant « NOuveau Monde Elfique à Développer ». Un jour prochain je vous en dirai plus sur ce monde et ses origines…

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *